Simon Anding

Graduated from GOBELINS 2017 and ESTIENNE 2013

Angoulême planches

Merci pour votre patience.

Bon appétit!






40 Comments on “Angoulême planches”

  1. Oo trop bon

    J’adore ces deux planches !!!

    En plus le scénario est vraiment trop bon ! « ;..; »

  2. Wow

    Wow c’est pas possible 😀
    T’as du carrément galérer pour l’avant dernière case de la deuxième planche !!!

  3. Très belles planches, et j’aime beaucoup le thème.
    Par contre question hors sujet, comment fais tu pour mettre de la musique avec deezer, je croyais que les lecteurs exportables pour blogs avaient été supprimés ?
    Bonne chance à tes planches ^^

  4. Moi je j’adore la première case avec la télé. Ça pose une petite ambiance « Triplette de Belleville ». En un mot je KIFFE.

    Chapeau l’artiste.

  5. Il faut vraiment que jt’épouse AHA

    Magnifique je comprend que cette colorisation (ou coloriage c’est chou aussi) t’ai pris du temps =D

    Le prochain Angouleme il est pour toi =P

  6. je suis pas fan du scénario, le coup de l’artiste qui trouve sa muse, c’est assez classique comme histoire, pour moi il manque un peu « le truc en plus » quoi. Pis dernière case j’ai pas compris pourquoi c’était une fantôme la fille (alors j’ai ptetre rien compris à la bd entière du coup).

    Bon sinon dans les bons points je trouve que ta narration est très bonne, un bon rythme, des bons cadrages et tout.
    Tes couleurs sont trés cools, ça fait bien pro. La case de l’orgasme musicale là elle pête bien. Boulot de fou encore !

  7. C’est…comment dire ? Magnifique !! Et même ce mot ne définit pas tes deux planches !
    Chapeau !!

  8. Alalala! Je suis vraiment ravis que mes planches vous plaisent! =D Et j’espère que c’est représentatif!

    Merci!

    J’avais peur que la subtilité du thème ne soit pas comprise. Car comme le fait remarquer Totor, il s’agit d’un thème, celui de la muse… le plus banal qui soit!

    Mais, vous l’aurez compris, il y a un énorme sous entendu. (rien que dans le titre. « m’amuse »)
    En effet il s’agit de ma 5eme participation au concours, et bien que finaliste à plusieurs reprises. Je n’ai jamais remporté de grand prix.
    Je tiens donc à mettre l’accent, sur mon idéal qui est l’essence même de ma passion. L’amour de la bande dessinée. Et que l’essentiel, c’est de se faire plaisir.

    totor> Le « fantôme » de la fin représente l’immatérialité de la muse. Qui joue avec le pianiste, mais en « accord parfait ».

    mister pilou> nan! La colo est entièrement numérique! =D

    tiphaine> il faut juste remplacer le numéro de la chanson dans le code html d’un ancien lecteur exportable.

  9. ah ouais le message implicite ok. Il est quand même trés implicite là. 😀
    l’immaterialité de la muse… ouuhé on a qu’à dire.

  10. Commme totor, je suis un peu scéptique face au scénario, somme toute, assez passe partout et sans réél prise de risque. Contrairement au graphisme où tu excelles et où on voit tes prises de risques et là où tu te fais plaisir. Ce que je veux dire c’est qe ton personnage voit sa muse, et paf(!) tout fonctionne! Il y aurait eu à creuser un peu plus l’aspect de la découverte de la muse. Mais c’est vrai que c’est difficille d’élaborer un scénario complexe sur 2 pages seulement.
    Mais je le répète, graphiquement, rien à redire c’est juste excellent.
    Donc Bravo et bonne chance pour le concours.

  11. Waaahhhh mais c’est de la conection ca !

    J’écoutais justement cette chanson, c’est tiré du fabuleux destin d’amélie poulin ^^ Vraiment c’est de la connection mental ca !!! lol

  12. Super sympa le style, la couleur, y a vraiment une ambiance dans l’histoire. L’illustration finale est excellente 🙂 Mais j’ai quand même l’impression que c’est incomplet au niveau de la narration, comme s’il n’y avait pas assez de texte, que l’histoire était vite commencée et vite terminée… mais je pense que c’est juste une impression ^^’

  13. Une planche très agréable, mais je crois savoir pourquoi le personnage principal a échoué à ses auditions… il ne jouait pas sur de vrais pianos!! Dans la première planche les claviers sont beaucoup trop cours (un piano fait 88 touches), normal qu’il n’ait pas pu exprimer pleinement sont talent! De plus, 1ere planche 3eme case, il y a une erreur sur la structure des notes. 2 rangées de 3 groupes de touches noires consécutives, ça fait un peu bizarre…
    Désolé de venir foutre la merde avec mes considérations pianistiques, ne le prend pas mal, c’est juste que j’aime bien emmerder les dessinateurs trop talentueux à mon gout…

  14. C’est très bien, ça valait le coup d’y passé du temps.
    2009, l’année de la TEUF a angouleme après que Sitron ai eut son prix.
    bise

  15. totor> ouais bon c’est un clin d’oeil quoi. ^^

    brusch>ben de toute façon le thème de la Muse est un classique, mais au combien approprier à un discours artistico-fantastique 😀 et en effet les pages me sont compter
    merci! au fait j’adore ce que tu fais!

    mixy> et ouais, on aime tous Amélie Poulain ! (surtout moi qui habite au pied de la butte Montmartre)

    rob di erto> marci!

    polie> Ben il y a peu de texte car les images doivent parler d’elles même… après si ce n’est pas le cas ça veut dire que j’ai foiré mon coup :/ merci pour ton avis!

    torque> argh! Un pianiste! J’avoue mes fautes! j’ai réellement fait n’importe quoi! pas assez de touches et une erreur que j’avais même pas vu en case 3… et puis bon les gammes musicales sont vraiment très fausses…
    Merci pour la remarque =) c’est coule de savoir que des pianistes lisent mon blog =D

    rem> Si je gagne: tournée générale 😀

    jej cop> merci les amis 😉

    clara> argh! faut nourrir le lectorat!

  16. A cette heure tardive je me promenais de lien en lien pour finalement tomber ici… woh, c’est vraiment magnifique ! Tes planches sont presque vivantes tellement elles sont jolies.
    =)

  17. comme d’autres je trouve le dessin tres tres bon.
    moi aussi le scenario me laisse un peu sceptique
    je trouve que les deux planches sont un peu desiquilibrées.
    l’enchainement un peu brutal

    B.

  18. yeah!

    hey!
    j’avais deja vu ces planches mais la jai regardé ca de plus près! La coloration(la parquet et le piano avec les reflets!) et les mouvements en jètent! dommage par contre que la main droite (et le bras un peu aussi) soit pas aussi chiadé que la gauche qui elle a une jolie forme bien représentative de quand on joue du piano.(c’etait histoire de..)
    passe ecouter ma reprise de bob dylan sur mon myspace à l’occas..(de nouveaux morceaux seront mis après le bac surment)
    continue bien tes dessins et ton blog, c sympa je passe les voir de temps en temps, y’a de la vie!
    et à une prochaine fois peut etre pour retaggé la chambre de olivier 😉